Arictle concernant les promenades de chiens dans du 1 avril 2010 !

"Les maîtres sont très pris par leur métier et vivent en appartement. Ils n'ont pas le temps de s'occuper de leur chien", raconte le jeune homme, qui exerce le reste du temps la profession de coach sportif, parfois au service des personnes dont il promène le compagnon à quatre pattes.

En France, on voit encore rarement, comme dans les rues de New York ou de Buenos Aires, des personnes tenant une vingtaine de laisses au bout desquelles trottent des chiens, tous différents, du caniche bien peigné au saint-bernard affectueux en passant par le doberman racé. Tout juste peut-on croiser quelques promeneurs professionnels, quelques laisses à la main, dans les rues de Paris ou à Cannes, sur la Croisette.

Le service fait pourtant l'objet d'une concurrence acharnée entre plusieurs sociétés. Jenny Héribert, directrice du marketing de Gardicanin, une entreprise spécialisée dans les services aux propriétaires de chien, use d'un vocabulaire de multinationale performante pour décrire l'activité de sa société, "leader sur ce marché en pleine expansion" et "bénéficiant d'un taux de satisfaction clientèle de 95 %".